Jusqu’à la moitié du XXième siècle, les jeunes mariées faisait appel à des ateliers de confection pour réaliser leur couronnes de fleurs artificielles. Un des plus importante était situé à Saint Joachim (44) en Brière. Des boutons de fleurs confectionnés en cire et des petites fleurs de tissus y étaient réalisés avec minutie.

Une technique traditionnelle.

A l’Atelier Victoria Lebrero, nous fabriquons les fleurs à l’ancienne.

Point de cire mais de la soie, du coton et du lin.

Le gaufrage du pétale s’effectue à la main au moyen de petits fers. Posé sur un coussin de son, le pétale est galbé, son arrondi est creusé à l’aide d’une boule. Il est plissé grâce à des rayettes. Ses bords sont retouchés, ourlés avec des pinces à gaufrer. Enfin, on assiste à la floraison lors de l’opération de montage. Elle consiste à assembler tous les pétales en les collant un à un de façon harmonieuse autour du cœur de la fleur sur un fil de laiton représentant l’axe principal du végétal. Selon le modèle, feuillage, sépales ou tige peuvent être ajoutés en ultime finition.

Notre savoir faire nous permet de réaliser toutes sortes de fleurs et de couleurs. Ensuite elles sont associées en branches, en couronnes ou cousues simplement à votre tenue. Ainsi, il vous est possible de commander des fleurs confectionnées avec le tissu de votre robe.

Un très joli souvenir de ce beau jour !